AMINATOU, UNE REINE HAOUSSA QUI DOMINAIT L’AFRIQUE SUBSAHARIENNE 

fb_img_1489192071368

Cette figure emblématique a vécu au 16ème siècle dans les Cités-États Haoussa (au nord-est de l’actuel  Nigeria) qui regroupaient les États de Biram, Daoura, Katsina, Zazzaou (ou Zaria), Kano, Rano et Gobir, et qui dominaient le commerce d’Afrique Noire Sub-Saharien.

De confession musulmane, Aminatou a régné d’une main de fer sur Zaria (ou Zazzaou)  pendant plus d’une trentaine d’années. Les historiens n’ont toujours pas pu tomber d’accord quant aux détails de son histoire, et certains contestent même le fait qu’elle ait été Reine.. !

Toutefois, dans les Chroniques de Kano, un recueil d’écrits anonymes des Haoussa, nous pouvons y voir les aventures de cette fameuse reine guerrière. À la mort de son père, en 1566, et selon la coutume Haoussa, son jeune frère Karama est devenu roi de Zazzaou.

Sauf que ce dernier, ne régnera que pendant quelques années lorsqu’une mort soudaine le frappe, laissant le trône à Aminatou qui prend sa place sans aucune hésitation. Ni le peuple, ni les militaires de l’armée de Zazzaou ne sont effrayés quant à son ascension au trône, car Aminatou a déjà révélé des dons extraordinaires en art militaire.

De surcroît, elle était aussi dotée d’une expérience et d’une force physique considérable qui lui vaut le surnom de «femme aussi capable qu’un homme». En réalité, Aminatou avait déjà auparavant été à la tête de la cavalerie de son peuple à plusieurs reprises durant le règne de son frère.

 

 

CATÉGORIE :

ÉTIQUETTES :

Laisser un commentaire